CASAGRANDE & RINTALA (FINLANDE)


Marco Casagrande et Sami Rintala :
de l'art sur la problématique sociale


Casagrande & Rintala,
Land(e)scape, 1999
Trois maisons/greniers en bois
Savonlinna, Finlande


Marco Casagrande (né en 1971) et Sami Rintala (né en 1969) sont deux architectes de Helsinki, Finlande.

Marco Casagrande et Sami Rintala conçoivent des installations-paysages et architecturales, des décors de théâtre et de danse, de même que des productions multimédia qui s'articulent autour de problématiques sociales et environnementales.

Pour leur installation 1000 White Flags (été 2000), sur une piste de ski dans le parc naturel de Koli, en Finlande, les artistes ont dispersé 1000 drapeaux faits de draps provenant d'hôpitaux psychiatriques. Casagrande & Rintala ont voulu attirer l'attention sur la folie des hommes d'affaires qui déciment d'anciennes forêts.

Le duo d'artistes finlandais a participé à la Biennale de Venise en 2000, à la Triennale de Yokohama en 2001 et à Demeter, l'Exposition internationale d'art contemporain de Tokachi en 2002.

   Projet pour la Biennale

Casagrande & Rintala , Chain Reactor, 2002
Une construction en acier, des chaînes, des bancs en granit, du gravier
6,8 x 6 x 6 m


Casagrande & Rintala , Chain Reactor, 2002
Une construction en acier, des chaînes, des bancs en granit, du gravier
6,8 x 6 x 6 m

La réalité réelle,
par Casagrande & Rintala

« On ne devrait pas être aveuglé par le stress, l'environnement économique, l'accès en ligne, au divertissement et à l'information. Ce qui existe a une valeur réelle. L'aménagement urbain doit trouver un moyen de se rattacher aux choses réelles et non aux choses destructives ou au design comme divertissement. Ce qui n'est pas réel, ne possède pas de valeur.

L'environnement économique n'encourage pas la bienveillance. Sans bienveillance, il n'y aura pas de résultats positifs. Détruire le rythme de la vie sans possibilité de voir l'horizon, sans perspective d'horizon; consommer sans réfléchir, détruire la nature sans la voir autour de nous, rendent tout cela plus facile. La nature est perdante dans notre système économique.

La mondialisation a des effets certains dans les problèmes de pollution. Les attentes économiques, les spéculations financières relèvent de la fiction. L'information est dans l'air, ses moyens sont des produits secondaires. Les courants de matériau sont prêts de la réalité. La pollution est réalité. La responsabilité du design de l'environnement est perdue au profit de spéculations économiques sans relation avec la réalité réelle. Des environnements construits sans aucune réelle valeur nous détruira. Le design a remplacé la réalité. Un ours a des poils parce qu'il est poilu et non parce que quelqu'un en aurait décidé ainsi.

La ville ne peut pas être vue comme un camp de légionnaires. Nous avons besoin davantage de psycho-analystes que de design. Le rythme effréné de la vie et le pouvoir dominant de l'économie se voit dans le paysage urbain, il engendre des environnements malsains, des problèmes écologiques et l'illusion du stress. L'illusion du stress est l'atmosphère dans laquelle la pollution et la prostitution sont engendrées. Cette atmosphère est renfermée comme la paranoïaque dans la malaria.

L'atmosphère de temporalité renforce le manque de réflexion quant au futur. L'horizon ne se retrouve dans aucune valeur sociale. Toute existence humaine devrait être en contact avec l'éternité, la nature.

L'aménagement urbain est devenu le design économique de cités mortes aux masses humaines temporaires. Il associe la ville à un ensemble de micro chips et remplace certains des éléments par de plus efficaces encore. Dans une telle organisation, les couches humaines ne sont pas valorisées. Par ce type d'aménagement urbain, le lien entre l'homme moderne et la nature est brisé. »

(Traduit de l'anglais : CIAC)

   Oeuvre exposée à la 3e Biennale de Montréal

Casagrande & Rintala
Chain Reactor, 2002
1. Chain Reactor, 2002
Une construction en acier, des chaînes, des bancs en granit, du gravier
6,8 x 6 x 6 m
   Expositions (sélection)
2002
  • La 3e Biennale de Montréal - 2002, Montréal, (Québec), Canada
  • Demeter, Tokachi International Contemporary Art Exhibition, Japon
  • Land(e)scape, Urban Flashes 2, IT Park, Tapei, Taiwan

    2001

  • Subconscious Architecture, La Biennale Dell'Arte Contemporanea di Firenze, Florence, Italie
  • New trends of Architecture in Europe and Japan 2001, Berlage Institute, Rotterdam, Hollande
  • Novas Tendências da Arquitectura na Europa e Japão 2001, Espaço 2001, Porto, Portugual
  • New Trends of Architecture in Europe and Japan 2001, Hillside Gallery, Tokyo, Japon

    2000

  • Free Architecture, Instituto Superior Politecnico José Antonio Echevarria, La Havane, Cuba
  • Free Architecture, Centro Wilfredo Lam, La Septima Bienal de la Habana, Cuba
  • Land(e)scape, Time of Wood, Fiskars, Finlande
  • Land(e)scape, La Biennale di Venezia 7, Mostra Internazionale di Architectura, Venise, Italie
  • Land(e)scape, Emerging Architecture, Riba Architecture Gallery, Londres, Royaume-Uni
  • LISTE DES ARTISTES


    ARTS VISUELS

      David Blatherwick

      Cai Guo-Qiang

      Casagrande
         & Rintala


      Colette

      Marcel Dzama

      Graham Gillmore

      Betty Goodwin

      Angela Grauerholz

      Daniel Guzman

      Mathew Hale

      Anton Henning

      Cisco Jiménez

      Koganezawa
         Takehito


      Lux Lindner

      Corinne Marchetti

      Jorge Luis Marrero

      François Morelli

      Claudia & Julia Müller

      Alain Paiement

      Bruno Peinado

      Ed Pien

      Jean-François Prost

      John Scott

      Kiki Smith

      Siphay Southidara

      Barthélémy Toguo

      Torolab (Raúl &
         Marcela Cárdenas)


      Pablo Vargas-Lugo

      Vedovamazzei
      (S. Scala & S. Crispino)


      Jean-Luc Verna

      Fabien Verschaere



    INTERVENTION
    LUMINEUSE

      Michel Iorio



    PERFORMANCE

      Cees Krijnen



     

     

    L A   B I E N N A L E   D E   M O N T R É A L   2 0 0 2
    Tél. : (514) 288-0811
    Téléc. : (514) 288-5021
    courrier@ciac.ca
    ciac@ciac.ca